Vidéo

Le miracle Sioniste

Amis de Tonton Francky bonjour !

Je voulais réagir aujourd’hui à la thèse antisioniste de Yaakov Rabkin, professeur et historien à l’université de Montréal qui opose sionisme à judaïsme et considère qu’Israël est le pays le plus dangereux au monde pour les juifs.

Sa thèse repose en effet sur les Haredis, un mouvement orthodoxe juif anti Israélien. Tout comme Ribkin, ils considèrent que le juif peut vivre en Palestine, seulement s’il est orthodoxe et sous domination musulmane, courber l’échine et baisser la tête.

Mais si on considère que les hébreux ont du rentrer dans la mer rouge jusqu’au cou avant qu’elle ne s’ouvre, pourquoi attendre le Messie sans rien construire en Israel? 

Si on considère que les Macabi ont eu tort de se révolter contre l’empire grec, pourquoi continuer de célébrer la fête de Hanoukah?

Si on considère qu’il n’y a pas de providence divine qui, envers et contre tout, a permis a un peuple qui sort tout juste des camps de la mort de gagner une guerre contre plusieurs pays arabes, pourquoi continuer de celebrer la fête de Pourim?

Si on considère que Israël est le pays le plus dangereux au monde pour les juifs et qu’on craint à chaque instant que le ciel nous tombe sur la tête, pourquoi continuer de prendre la potion magique qu’est la Thorah?

Si on ne voit pas le lien qui existe entre ce peuple et cette terre, qui refleurit dès son retour comme par osmose, qui reverdit alors que partout ailleurs sonnent les alarmes du réchauffement climatique et de la désertification, pourquoi continuer de rester juif?

On dit que lorsque les hébreux sont arrivés aux portes d’Israël, des explorateurs y ont été envoyés. Ce que ceux-ci ont rapporté ont glacés d’effroi les hébreux qui refusèrent d’y rentrer et ce n’est que le génération suivante qui s’y installera. Des gens comme Shlomo Sand ou Rabkin sont de la même graine, celle de ceux qui vont justifier leur incapacité à vivre le sionisme par la justification du terrorisme.

De la même graine que celle des journalistes qui vont essayer de trouver milles raisons pour justifier la barbarie de Merah et ses comparses, la même que celle des terroristes palestiniens, capable d’écraser la tête d’un bébé contre un rocher, ou de dévorer les organes de soldats de Tsahal préalablement lynchés.

Il y aura toujours un explorateur parmi nous, un oiseau de mauvaise augure, pour nous faire douter du Saint Béni Soit Il. Mais en fin de compte, il nous suffit juste de tourner la tête à leur thèses et regarder autour de nous, pour découvrir chaque jour derrière une terre qui revi, la providence divine qui après 2000 ans d’exil donne la force au peuple Juif de se redresser et tout simplement exister.

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s