Grosse nouveauté chez Apple – la publicité ouverte aux développeurs

Coup de tonnerre chez Apple, deux mois après l’affaire AppGratis, on découvre que Apple ne fait jamais rien sans une stratégie bien préparée. Un nouveau menu est apparu dans iTunesConnect (le module de gestion des développeurs d’applications de l’AppStore) le iAd Workbench.

Il s’agit ici de mettre à disposition des développeurs ce qui manquait le plus chez Apple (la visibilité) et qui faisaient les beaux jours des réseaux publicitaires tels que Appgratis, Facebook, Google Adsence, etc…

Apple leur coupe (enfin) l’herbe sous le pied, en ouvrant son réseau de publicité iAd à des dizaines de milliers de développeurs. Rappelons que les pubs iAds s’affichent sur des centaines de milliers d’applications sur iPhone et iPad.  Ce réseau précédemment disponible pour les plus fortunés, affichait les campagnes de marque à prix d’or. Seuls Orange, BMW, Candy Crush et eBookers étaient visibles.

[warning]Les petits développeurs vont enfin pouvoir avoir de la visibilité sur le réseau Apple ![/warning]

La stratégie Apple va plus loin, puisqu’il s’agit de payer seulement si l’utilisateur achète votre application. Fini ainsi les clics inutiles facturés pour rien. A titre d’exemple : sur une Application gratuite, 80% des clics menaient à un téléchargement (à condition d’avoir bien ciblé le public et le type d’appareil), tandis que pour une application payante, seulement 10% des clics voir moins menaient à un achat.

[notice]Ainsi pour une campagne d’une durée de un mois, pour un budget de seulement 50$, Apple promet plus de 5000 téléchargements payants ! (cf image ci-dessus)[/notice]

Pour l’instant seuls les USA sont pris en compte : Bien que l’option soit disponible en France, il est impossible de lancer une campagne, ni de suggérer le ou les pays de diffusion. Gageons que cette petite erreur sera vite corrigée pour permettre aux développeurs du monde entier de lancer leurs publicités.

Après avoir perdu pas mal d’argent en testant tout un tas de publicités non rentable, ce nouveau service me semble très prometteur.

Apple promet-il vraiment aux petits développeurs la poule aux oeufs d’or ? réponse dans quelques mois pour un bilan.

Franck SITBON

Advertisements