Rencontre avec Franck Sitbon, le « papa » de Rabbi Shalom, par Alyaexpress-News.

Quoi de plus agréable d’entendre un enfant prononcer une bénédiction avant de manger un fruit, ou une sucrerie donnée par ses parents ! C’est souvent à l’école, que les jeunes enfants apprennent les Brahots. Nous avons rencontré Mr Sitbon, qui a décidé de transmettre aux enfants de façon ludique, l’apprentissage des Brahots.

L’idée est innovante, c’est une application sur les smartphones qui par un travail remarquable propose aux enfants la possibilité de jouer tout en apprenant. Un régal pour les enfants, tant dans le graphisme des images, que dans les sons et la diversités des bénédictions.

S'inscrire à la Newsletter

subscribe to Rabbi SHALOM newsletter

 

Alyaexpress-News  : Franck Sitbon, vous êtes développeur de jeux et designer et vous avez travaillé dans le passé en tant que graphiste 3D pour Cryo Interactive Entertainment, Dream Catcher Interactive et White Birds Productions. Vous avez créé Este Bueno Studio, une société de développement de jeux fondée en 2011 avec pour mission de développer des jeux éducatifs et culturels. Franck Sitbon, vous avez travaillé avec le célèbre concepteur de jeu, Benoît Sokal, quels sont vos souvenirs ?

Franck Sitbon : Travailler avec Benoit, c’est comme arriver à réaliser un rêve, j’étais fan de ses jeux, jamais j’aurais pensé réussir à travailler avec lui. J’ai appris énormément de choses avec lui, et la première (et la plus difficile) c’est d’arriver à s’adapter et comprendre la vision du Maestro. Si je devais résumer sa vision, c’est donner le meilleur de soi même, être exigent de soi, faire preuve d’initiative. Chose qu’on désapprend dans le monde du travail pour se fondre dans la masse, en général il n’y a pas de super engrenage, sauf avec Benoît.

Alyaexpress-News : A l’âge de 23 ans, arrive un événement grave dans votre vie qui vous a projeté dans ce nouveau défi ? Pouvez nous expliquer ce qui a provoqué chez vous cette hargne de réussir pour le plus grand plaisir des enfants de la communauté juive ?

Franck Sitbon : Difficile d’être artiste quand on est Juif, mes parents auraient voulu que je sois prof ou expert-comptable, mais moi et les chiffres on fait trois. J’ai toujours eu la tête dans les étoiles. J’ai donc fait des études universitaires sans vraiment y croire, j’aurais aimé faire des études d’art. Mais on les voyait les artistes peindre la Joconde, sur les trottoirs pour quelques Francs. Puis il arrive des choses dans la vie qui remettent en cause, et qui boostent, comme un coup d’adrénaline. J’ai faillit mourir à 23 ans, je me suis dit que je ne pouvais pas ne pas réaliser mes rêves. J’ai donc tout appris (le graphisme) tout seul sur mon ordinateur à une époque ou il n’y avait pas de tutoriel, ni d’internet, ni de youtube. Il fallait quand même un maximum de curiosité, volonté et d’imagination à l’époque pour arriver à maitriser un logiciel 3D. Ça m’a permis de réussir mon entrée chez Cryo Interactive et de travailler sur les plus beaux jeux PC-CDROM de l’époque.

Alyaexpress-News  : Pourquoi avez-vous décidé de former votre propre studio de développement ?

Franck Sitbon : J’arrivais à un âge charnière (j’avais 39 ans), et je pensais aussi avoir fait le tour du graphisme. Aujourd’hui j’ai envie de faire autre chose, laisser le graphisme pour les jeunes, et créer mes propres projets, amener ma vision et mes envies dans les jeux je crée. Il y a longtemps lorsque je débutais, j’écrivais des scenarii de jeux, mais tout est resté dans une boite. Comme je le disais plus haut, dans la vie professionnelle on vous apprend à ne pas être un électron libre. J’ai donc gardé tout ça en moi jusqu’au jour propice.

Alyaexpress-News : On dit souvent : « Tous les débuts sont difficiles » Est ce que ce fut le cas pour vous ?

Franck Sitbon : Oui et c’est encore la cas, près d’un an après la création, je ne gagne pas assez de mes applications pour vivre, mais je ne désespère pas. Et puis en me tournant vers des applications plus « judaïques » j’ai l’impression que des portes commencent à s’ouvrir, ce qui n’était pas le cas pour « Les Mystères de Notre Dame de Paris » qui pourtant est une application bien plus aboutie et difficile à développer que Rabbi Shalom.

Peu de gens le savent, on apprend plein de chose sur l’Histoire des Juifs de Paris et les origines de l’antisémitisme juste en regardant les façades de la cathédrale, c’est comme d’aller voir l’arc de Titus à Rome, mon application a une approche plus judaïque et pédagogique qu’on pourrait le croire.

Alyaexpress-News  : Passons à cette fameuse application : Rabbi SHALOM. Un rabbin rigolo qui va apprendre les BRAKHOT (prières juives en Hébreu) aux enfants de 3 ans . Pouvez vous expliquez à vos futurs utilisateurs, le principe de ce jeu et si il est possible de l’appliquer sur tous les smartphones ?

Franck Sitbon : Le principe est très simple, imaginez l’application Tom le Chat, en Rabbin… Je saupoudre d’un brin d’humour et d’éducation – j’ai toujours voulu ça dans mes jeux – et vous obtenez Rabbi Shalom. Le but étant d’éduquer les plus petits de manière fun, et surtout de toucher des enfants qui ne sont pas pratiquants, ou qui ne vont pas apprendre les prières dans une école juive. Et ça marche, j’ai des mamans qui m’écrivent pour me dire que leurs enfants connaissent les brakhot par coeur! Et ça, ça me touche beaucoup. Aujourd’hui l’application contient qu’une petite partie de son potentiel, je cherche donc des investisseurs, pour financer la production d’autres brakhot et faire connaître l’application.

Quant aux adaptations, il est possible de faire une version Android, PC et Mac, mais ça demande du temps. Pour l’instant je préfère élargir le concept de Rabbi Shalom, en développant la prochaine application : « Rabbi Shalom, il t’apprend l’Aleph Beth » qui devrait être disponible fin juin 2012 – juste avant les vacances. Comme ça SDV vos enfants connaitront l’Aleph Beth pour la rentrée!

https://www.facebook.com/photo.php?v=10150853206455838

 Alyaexpress-News : L’application mobile de l’application fixe est différente. Vous proposez ce jeu surtout sur le Iphone, tous les enfants n’ont pas de portable (pour un enfant de 3 ans, surtout), et les ordinateurs fixes sont plus souvent dans nos foyers. Votre jeu propose t-il une telle possibilité ?

Franck Sitbon : Tous ceux qui ont un iPhone pourront vous dire que le principal facteur du déchargement de leur batterie ce sont leurs enfants. Je pense qu’un enfant de trois ans maîtrise mieux un iPhone qu’une souris. En plus on a toujours peur de laisser un ordinateur à un enfant, il pourrait effacer des fichiers importants etc.. Nous connaissons tous le succès de l’iPhone (et aussi l’iPad) et de ses jeux. Apple a inventé la facilité d’utilisation dans ses iPhones, un enfant de 3 ans comme une mamie, peuvent l’utiliser très facilement. Il était normal que je me tourne vers cette plateforme en priorité.

Alyaexpress-News : Cette application est elle accessible dans plusieurs langues ?

Franck Sitbon :Le but étant d’apprendre les prières en hébreu, je n’ai pas fait de traduction. Néanmoins la description du jeu et le mode d’emploi sur l’AppStore est en Anglais, Français et Hébreu. L’application est disponible à l’international.

Alyaexpress-News : Comment les parents peuvent commander Rabbi Shalom et quels est son prix ?Avez vous besoins de sponsors et de partenaires dans cette nouvelle aventure ?

Franck Sitbon : Très simplement, il suffit d’ouvrir l’AppStore sur l’iPhone ou l’iPad, et chercher « Rabbi Shalom » avec un S. L’application coute 1,59€. Comme je le disais plus haut, tous sponsors, partenaires, investisseurs, désireux d’aider à faire connaître l’application, ou financer la production de brakhot supplémentaires sont les bien-venus.

Alyaexpress-News : Nous sommes ravis de vous faire connaître au sein des communautés juive en France, comme en Israël, car votre jeu à la fois ludique et innovant ne pourra que faire arriver le Machiah plus rapidement car les brahots des enfants sont celles qui montent directement vers D…Nous vous souhaitons bonne chance dans cette belle expérience qui est tout à votre mérite.

Franck Sitbon : Merci à vous!

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s